Crepin


Crepin
This interesting and unusual surname is a variant of Crispin, from the Medieval English and Old French given name Crispin, a nickname for a man with curly hair (from the Old English "crisp" curly). Crispinus was the name of the parton saint of shoemakers, who was martyred at Soissons circa 285, along with Crispinanus (a further derivation of the same word), and was an especially popular name in France in the Middle Ages. The surname itself first appears in the Domesday Book (1086). According to Laufranc (d. 1089) Gilbert Crispin was the first man to receive the nickname and two of his sons adopted it as their surname and his grandson Gilbert Crispin was abbot of Westminster. Turstin Crispin was recorded in the Pipe Rolls of Yorkshire (1166). Ralph Crespin was listed in the Pipe Rolls of Devonshire (1169). On April 29th 1627, at Halesowen, Worcester, Robert son of Robert Crippin was christened. The surname is found in the modern idiom as Crispin, Crepin, Crippen and Chrispin. The first recorded spelling of the family name is shown to be that of Milo Crispinus, which was dated 1086, Domesday Book, during the reign of King William 1, known as "William the Conqueror", 1066 - 1087. Surnames became necessary when governments introduced personal taxation. In England this was known as Poll Tax. Throughout the centuries, surnames in every country have continued to "develop" often leading to astonishing variants of the original spelling.

Surnames reference. 2013.

Look at other dictionaries:

  • crépin — ● crépin nom masculin (de saint Crépin, nom propre) Commerçant fournisseur des cordonniers, vendant du cuir au détail, de la clouterie, du fil, du petit outillage, etc. (commerce dit de cuirs et crépins). ⇒CRÉPIN, SAINT CRÉPIN, subst. masc. A.… …   Encyclopédie Universelle

  • crépin — (saint ) (sin kré pin) s. m. 1°   Nom de tous les outils et de toutes les marchandises qui servent au métier de cordonnier, excepté les cuirs.    Nom du sac dans lequel tout cela est renfermé.    Fig. Perdre tout son saint crépin, perdre tout ce… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Crepin — Crépin ist der Name von Robert Crépin (Robert Crispin), fränkischer Söldner in Byzanz Alain Crépin (* 1954), belgischer Komponist und Dirigent François Crépin (1830−1903), belgischer Botaniker …   Deutsch Wikipedia

  • Crépin — oder Crepin ist der Familienname folgender Personen: Alain Crepin (* 1954), belgischer Komponist und Dirigent François Crépin (1830−1903), belgischer Botaniker Louis Philippe Crépin (1772–1851), französischer Maler Robert Crépin (Robert Crispin)… …   Deutsch Wikipedia

  • crépin — CRÉPIN. s. m. Il n est d usage que dans ces façons de parler populaires: Perdre son saint crépin, porter tout son saint crépin, pour dire, Perdre, porter tout ce qu on a. Cette façon de parler vient de ce que les Cordonniers qui courent le pays,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Crépin — Nom de baptême d origine latine (Crispinus < Crispus = crépu). Les saints Crépin et Crépinien, tous deux cordonniers, furent martyrisés à Soissons en 287. Au Moyen Âge, le nom était souvent donné dans des familles de cordonniers. Le nom de… …   Noms de famille

  • Crépin —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme.  Ne doit pas être confondu avec Saint Crépin. Crépin est le nom d un martyr légendaire du IIIe siècle, connu comme Saint Crépin. C est… …   Wikipédia en Français

  • CRÉPIN — s. m. Il n est usité que dans ces phrases proverbiales et populaires, Perdre son saint crépin, porter tout son saint crépin, Perdre, porter tout ce qu on a. Cette façon de parler vient de ce que les cordonniers qui courent le pays portent leurs… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CRÉPIN — n. m. Nom de toutes les marchandises et de tous les outils qui servent à la cordonnerie, à l’exception des cuirs. Magasin de cuirs et crépins. Par extension, il se dit du Sac dans lequel les cordonniers portent leurs outils et qu’on appelle aussi …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Crépin — (Géo Crespin) (25 octobre) (25 octobre) né à Rome, comme son frère saint Crépinien, tous deux convertis par saint Quentin, qu ils suivirent en Gaule pour évangéliser, il furent cordonniers à Soissons. Ils provoquèrent par leur piété de nombreuses …   Dictionnaire des saints